Pourquoi les arbres:

Après avoir longtemps suivi la peinture sous verre traditionnelle alsacienne, en y incluant des clins d œil personnels, je m’en suis très nettement démarquée pour rejoindre un univers artistique plus libre et plus ouvert.

Mon travail actuel sur les arbres s’inscrit dans une longue évolution qui me fait passer du figuratif au ressenti.

J’ai la chance d’habiter St Nabor, ou , de mon atelier je vois la nature, les arbres, leur métamorphose selon les saisons, avec le même village et son église en fond de tableau.

Le blanc cotonneux du printemps, le vert éclatant de l’été, les couleurs mordorées de l’automne et cet arbre nervuré sans feuille en hiver.

Mon travail sur les quatre saisons mêle ainsi espace de vie baigné dans la nature et temps qui passe, dont l’arbre nervuré sans feuille en hiver en est la métaphore.

Un arbre est plus que beau, la métallisation doré(dorure sous verre) que j’applique à l’arrière du verre et de la peinture renvoie à l’icône et au sacré. L’or apporte du « spirituel dans l’art » (Kandinsky).